cahier N° 10 : les grapperies du nord

Une industrie bailleuloise de renom : Les Grapperies du Nord

En 1889, Anatole Cordonnier crée un vaste établissement horticole près de la gare :  » Les Grapperies du Nord ». Il veut exploiter à un niveau industriel la technique de la « forcerie des fruits ». A leur apogée 1910-1914, les Grapperies du Nord s’étendent sur 14 hectares dont 4500 m² de serres. Cet établissement emploie une main d’œuvre locale variant suivant les saisons entre 150 et 250 personnes. Les cultures sont diversifiées, on y trouve des arbres fruitiers, des légumes, des fleurs mais les spécialités de cet établissement sont la culture des chrysanthèmes et le raisin. Paris est le débouché principal de la production des Grapperies du Nord. Les cultures sont représentées dans les salons d’agriculture et les diverses expositions horticoles et maraîchères de la capitale.

A renowned industry in Bailleul: Les Grapperies du Nord

In 1889, Anatole Cordonnier creates a vast horticultural complex near the station: “Les Grapperies du Nord. He wants to use a standard industrial technique of “hothouse fruit”. At their peak 1910-1914, “Les Grapperies du Nord” spread over 14 acres including 4,500 m² of greenhouses. This facility employs a local workforce fluctuating from 150 to 250 people according to the seasons. Cultures are diverse, there are fruit trees, vegetables, flowers, but the specialties of this establishment are the growing of grapes and chrysanthemums. Paris is the main outlet for “Les Grapperies du Nord” production. The cultures are represented in the various agricultural, horticultural and gardening exhibitions in the capital.