cahier N° 13 en cours de publication

vous retrouverez d’ici la fin d’année votre nouveau cahier,

le N° 13 est en cours, ci contre le BON DE SOUSCRIPTION

voici un aperçu du sommaire

Éditorial

Hommage à Yves Ente

Hommage à Camille Taccoen

 

Histoire de la ville et des environs

Chronique bailleuloise du XVIIe siècle

Un procès pour viol le Mardi Gras de 1683 à Bailleul

Édition de manuscrits d’Ernest de Swarte :

  • projet pour une histoire de Bailleul
  • un projet d’un canal de bailleul à la Lys
  • la garde bourgeoise à Bailleul durant la Révolution

Les mottes féodales en Flandre : trois exemples aux environs de Bailleul

Henri Sepieter (1886-1951) un missionnaire lazariste, originaire de Saint-Jans-Cappel, en Chine

Emma Dumez Phalempin (1860-1931) une femme hors du commun

Amours de guerre, Noces de paix : 4 enfants de Bailleul morts pour la France

 

Archéologie de la ville et des environs

Prospections Archéologiques en Flandre

 

ce nouveau livre comportera 200 pages format 21*29.7, il est maintenant en souscription au prix de 12 euros au lieu de 14 euros lors de sa parution en novembre 2014 profitez en !!

Bailleul 1914-1918 est paru en anglais

notre dernier ouvrage est paru en octobre 2013 avec pour titre « Bailleul 1914-1918, ville de garnison britannique » une rétrospective de la vie à Bailleul, des Bailleulois sur les fronts, du front lui même sur notre région. Bailleul sera pendant ces 4 années ville de garnison britannique avant d’être presque totalement détruite en avril 1918.

cet ouvrage a été épuisé en 3 mois !! nous vous remercions de votre confiance et surtout d’avoir apprécié ce livre qui vous a été vendu à 15 euros pour 232 pages ! heureusement nous avons décidé de le réédité et voici chose faite depuis le 31 mai 2014 mais mieux nous avons en même temps édité ce livre après de multiples péripéties et travaux en anglais remercions ici les 19 traducteurs qui nous ont prété main forte et les deux relecteurs que furent Susan Pares et Jim Hoare.

ainsi maintenant vous pouvez retrouver ces intenses moments pour la ville comme pour la région que furent ces quatre années de guerre profitez pour en faire profiter vos amis étrangers qu’ils soient britanniques ou belges voire allemands nous savons tous que pour beaucoup la langue anglaise leur est commune vous serez ainsi les émissaires de la ville pour ce « tourisme » de mémoire qu’il nous faut non pas conserver mais faire naître

bien cordialement à toutes et tous le président du Cercle

Philippe Ducrocq

philducrocq@wanadoo.fr