Antoine Leroy

Square Antoine Leroy :

leroy

C’est le square est situé derrière la mairie. Les plans ont été dressés par l’architecte-paysagiste, M. Delannoy, il est inauguré en août 1933

Antoine Leroy est né à Wytschaete le 25 juillet 1765 et est décédé à Bailleul le 5 avril 1850. Il a été secrétaire de mairie à Bailleul de 1796 à 1848. Il habitait Place Plichon (Petite Place à cette époque). On lui doit les travaux de captation des eaux du Mont Noir dirigés par l’ingénieur Emmanuel Davaine (sous Louis Béhaghel, maire de Bailleul, voir aussi rue de la Fontaine).

Antoine Leroy fut aussi un écrivain hors-pair, il raconte dans ses écrits en particulier l’inauguration de la fontaine mais également le passage des cosaques dans la ville de Bailleul en 1814 : 1814, hivers très froid et de longue durée ; le 15 février, jour de l’arrivée des Cosaques à Bailleul, sous les ordres du baron de Geismar, il faisait très froid ; de même le 20, lorsque les Français vinrent à Bailleul avec l’intention de piller et brûler la ville réputée rebelle. L’armée, précédée de canons et mèches allumées, faisant halte vers le cabaret de St Eloi, M. Van Merris-Hynderick, Maire, les adjoints, la musique de la garde-nationale et une grande foule de personnes qui la suivait, étant à la rencontre du Général, les intentions hostiles ont cessé, la troupe disposée à se battre est entrée paisiblement, quoique fort en colère contre les habitants qui avaient bien accueilli les Cosaques.

Le square rend hommage également à Marguerite Yourcenar, Marguerite de Crayencourt, de son vrai nom, par une statue sculptée dans de la pierre bleue de Soignies, elle est l’œuvre de Francis Parasote. Dans ce square, un autre hommage est rendu cette fois à un musicologue de renom, Bailleulois d’origine, qui permit à la Flandre de conserver une partie des chants flamands existant au 19e siècle, il s’agit bien entendu d’Edmond de Coussemaker, fondateur avec l’abbé Désiré Carnel du Comité flamand de France. Le projet d’érection de son buste date de 1936, sur une proposition de Camille Debert, qui décéda avant sa réalisation finale mais fut le concepteur de la maquette de base.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *