Julien Deturck

Résidence Julien Deturck :

deturck

La rue débouche sur la Paeperstraete.

Artiste peintre, graveur bailleulois du XXe siècle. Julien Deturck est né d’une famille de sept enfants à Bailleul le 23 février 1862 d’un père tisserand et d’une mère dentellière et y est décédé en 1941 (décédé en 1943 à Belves (Dordogne) d’après Ficheroulle). Sa tombe se trouve au cimetière de Bailleul, à proximité de celle du Général Cheroutre. Employé de banque, de 14 à 18 ans, il suit les cours de dessin de M. Swynghedauw et réussit le concours des Beaux-Arts, à Paris. Pendant son service militaire, grâce à l’intervention du député de Bailleul, Ignace Plichon, il peut suivre les cours des Beaux-arts, sous la direction de Cabanel qui lui conseille de faire de la gravure. En 1888, il obtint le Grand Prix de Rome pour la gravure en taille-douce. Il obtient plusieurs médailles pour ses gravures (Exposition universelle de 1900, salon des artistes). Peintre et graveur il a créé la Société septentrionale de gravure en 1900. Elle réunissait des artistes et des amateurs, pour promouvoir les graveurs et les lithographes du Nord de la France. Après la guerre 1914-1918, il est sollicité pour proposer un nouveau plan de Bailleul pour la reconstruction de la ville. Son plan a été rejeté car il nécessitait beaucoup trop d’expropriations et il proposait un plan de ville très différent de celui d’avant la guerre.

Cette rue est le siège de l’association « Flandre Terre Solidaire » créée en 2009 et qui vient en aide aux migrants qui parcourent notre région, « ces gens ont quitté la guerre et la famine » dixit Jacques Devienne, président. L’association vient en aide régulièrement aux migrants à Calais. Les bénévoles participent essentiellement à la distribution des repas.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *